Tous les 14 juillet

Je chante cette chanson, composée un 14 juillet il y a maintenant presque vingt ans. L’enregistrement est d’époque, soyons indulgent ;);

Quatorze juillet, on peut se lever tard
Quatorze juillet se mettre en retard
En l’honneur de ceux-là qui saluent les couleurs
on s’extirpe du lit un peu avant onze heures
on admire les militaires sur la télé éteinte
on se défile de tout, on n’a pas de contrainte
En souvenir de Charlotte, habillé sans culotte
je chante sans en avoir l’air un chant révolutionnaire
Faut faire patriotique, saluer la République
c’est la fête nationale
Mais ah, qu’il est bon ! de chômer en ce jour glorieux
où l’État donne gratis un salaire pour rien faire
Quatorze juillet…
À l’Élysée on boit avec le Président
chez soi aussi on boit mais sans les inconvénients du protocole gênant
on s’décore de médailles, de médailles en chocolat
Du fond de ma Bastille, je pense à des filles
qui au bal populaire m’attendent en plein air
Faut faire hymne national, pour chanter la Marianne, c’est la fête nationale
Mais ah,…
Quatorze juillet, on peut se lever tard, sans se mettre en pétard
C’est la fête nationale, c’est le désœuvrement
on parle un peu de tout, de désarmement
le soldat inconnu ne viendra pas au bal
on lui a fait sa fête, sa fête nationale
Du fond…
Elles sont fraîches et tendres
et dansent avec qui veut prendre
un peu d’l’a joie qu’elles ont au son d’l’accordéon
Faut d’l’éclairage public, faut du pyrotechnique
c’est la fête nationale
Mais ah, qu’il est bon…

Jeux et déroulements de l’atelier café philo

Les règles de l’atelier café philo, tel que pratiqué au village, sont rares et simples : Nous commençons à l’heure, sans refuser ensuite les retardataires. Le choix du sujet se fait par un simple vote, après recueil des propositions. Lors de l’atelier, on écoute qui parle et on parle à son tour. L’animateur distribue la parole […]

ACPh 25 : Qui sommes-nous à l’heure de la surveillance généralisée ? L’État en guerre contre ses ennemis dont fait partie désormais… le citoyen

Présentation « Naturellement, il n’y avait pas moyen de savoir si, à un moment donné, on était surveillé. Combien de fois, et suivant quel plan, la Police de la Pensée se branchait-elle sur une ligne individuelle quelconque, personne ne pouvait le savoir. On pouvait même imaginer qu’elle surveillait tout le monde, constamment. Mais de toute façon, […]

ACPh 24 : Le numérique, avenir ou tombeau de l’émancipation ?

Présentation Le numérique, et en particulier Internet comme nouvel espace public, renouvelle la citoyenneté et donne de nouveaux moyens aux gens de participer à l’action publique : publier ou fabriquer soi-même, contrôler l’action de l’État et des entreprises, partager entre pairs, se former, s’informer et participer aux consultations populaires. L’idéal des Lumières n’a jamais eu […]

ACPh 23 : Wiki, carto, lire et écrire le monde grâce au numérique – mais avec nous dedans : une connaissance ennemie de l’humanisme ?

Présentation Wikipédia s’est donné l’objectif de rassembler l’ensemble du savoir humain et de le diffuser au plus grand nombre. Héritière des Lumières, cette encyclopédie s’écrit hors des bureaux des savants : Monsieur-tout-lemonde est désormais responsable du savoir académique. Google Earth (et son pendant libre OpenStreetMap), en numérisant la surface du globe, poursuit la vieille aventure scientifique […]

ACPh 22 : La santé connectée : bien-être, calculs ou prison ? Maîtrise de soi et enjeux sociaux lorsque le stéthoscope a du Wifi

Présentation Fourchettes, bracelets, vêtements, consoles de jeu, téléphones, etc., de multiples objets peuvent désormais capter et chiffrer nos constantes corporelles ou nos comportements en lien avec notre santé. Des applications, exploitant ces données, nous aident à « gérer notre capital-santé », aident le corps médical à nous soigner, mais aussi pondéreront bientôt notre bonus-malus à l’assurance-maladie ou […]

ACPh 21 : Tramway, voiture et loi Zéro : responsabilité et morale à l’ère des automates

Présentation Le « Dilemme du Tramway », notamment dans sa variante de « l’homme obèse », montre que souvent pour nous, des règles morales sont supérieures à des calculs rationnels. L’auteur de science-fiction Isaac Asimov a formulé ce que pourrait être une morale du robot, aboutissant à une loi Zéro, qui serait indépassable. Aujourd’hui, la voiture autonome rend très […]

Livre et édition électroniques : ce que j’en dis

J’ai la chance d’intervenir sur l’édition en licence pro et parfois lors d’un stage de formation Urfist sur le livre électronique. C’est assez passionnant de suivre l’évolution rapide des secteurs de l’édition et de l’Internet : l’usage du livre — comme Nicolas Bouvier parlait de l’usage du monde — n’a pas fini de surprendre. Cependant, le […]