Café-philo

Acph n° 35, « écoutons Radimalfuttu »

L’atelier café philo a accueilli Radimalfuttu https://radimalfuttu.bandcamp.com/. L’objectif était de formuler, puis d’interroger l’écoute d’une musique inattendue. Dans le but de défricher au moins par des questions le « champs » de l’écoute et de la performance musicale.

1er temps d’écoute, puis formulation

  • exprimer des émotions et des ressentis, avec des mots (rassemblés à l’écrit sur une feuille libre)
  • repérer et formuler à voix haute des tensions ou des interrogations

L’écriture des mots ou des expressions permet de ne pas perdre l’expression spontanée, première marche de la construction qui suit.

2e temps d’écoute, puis poursuite de la réflexion

  • formulation de questions, successivement : des questions à poser aux musiciens ; des questions à se poser pour soi-même ; des questions à poser « au Bac ».

L’idée est de passer de questions directes, relativement faciles à exprimer (aux musiciens) à un stade plus conceptuel : qu’est-ce que je veux savoir en interrogeant le musicien ? La question « au Bac » pourrait permettre d’aller vers un sujet encore plus abstrait. Mais, ici, elle est plutôt d’ordre ludique (dernier atelier de la saison, en juin, le mois du Bac).

Temps d’échange libre avec les musiciens

Les musiciens ont été soigneusement mis à l’écart de la discussion jusque là ! Leur présence cristalliserait à coup sûr les réflexions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *