La guerre n’est pas un avenir raisonnable

Yves Picard, candidat Pirate dans la 2e circonscription, j’ose défendre encore le pacifisme ! « Il faudra lutter contre l’acceptation passive du destin guerrier de notre espèce. » Albert Jacquard énonce parfaitement la voie, abandonner le fatalisme, devenir conscients de notre solidarité d’humains. Howard Zinn qui a lui bombardé Royan de napalm en 1945, il […]

Acph n° 35, « écoutons Radimalfuttu »

L’atelier café philo a accueilli Radimalfuttu https://radimalfuttu.bandcamp.com/. L’objectif était de formuler, puis d’interroger l’écoute d’une musique inattendue. Dans le but de défricher au moins par des questions le « champs » de l’écoute et de la performance musicale. 1er temps d’écoute, puis formulation exprimer des émotions et des ressentis, avec des mots (rassemblés à l’écrit sur une […]

#Yves2017 #circo3502

La paix entre les humains ne dépend que d’eux, elle est possible. Mais elle est nullement certaine, le pire est lui aussi possible. Entre le pessimisme désespéré et l’optimisme satisfait, la seule attitude raisonnable est le volontarisme. À nous d’agir, pour que tous les humains combattent ensemble leurs ennemis communs : la maladie, l’égoïsme, la faim, […]

Abel Gange

circa 1996, maquette 4 pistes À l’intérieur d’une sphère, avec les Voix du Grenier. Le poème original est publié ici : http://edition.rechampir.net/index.php?id=257 Cicatrice, avec les Voix du Grenier. Le poème original est publié ici : http://edition.rechampir.net/index.php?id=264 La femme qui boit Les paroles sont publiées ici : http://edition.rechampir.net/index.php?id=262 Amours, autres fleuves Le poème original est publié […]

ACPh n° 30 : Punk is dead

Telex AFP Dimanche 29 janvier à 19 h, Joe Corré, fils de Malcolm McLaren, le manager des Sex Pistols, va brûler, pour 5,8 millions d’euros d’objets punks à bord d’une péniche stationnée sur la Tamise (Londres). M. Corré motive son geste en affirmant être en désaccord avec les célébrations des 40 ans de la culture […]

NaNoWriMo 2016, : je repars à ma façon, et pourquoi pas avec vous. Actualisons 2017

J’ai fait NaNoWriMo1 en 2015. Le challenge consiste à écrire en un mois au moins 50 000 mots, soit environ la taille d’un roman moyen (350 x 000 signes), soit encore environ 1 666 mots par jour. C’est plutôt physique, surtout si on maintient sa vie usuelle à côté. J’ai pu compté sur l’aide de deux […]

Tous les 14 juillet

Je chante cette chanson, composée un 14 juillet il y a maintenant presque vingt ans. L’enregistrement est d’époque, soyons indulgent ;);

Quatorze juillet, on peut se lever tard
Quatorze juillet se mettre en retard
En l’honneur de ceux-là qui saluent les couleurs
on s’extirpe du lit un peu avant onze heures
on admire les militaires sur la télé éteinte
on se défile de tout, on n’a pas de contrainte
En souvenir de Charlotte, habillé sans culotte
je chante sans en avoir l’air un chant révolutionnaire
Faut faire patriotique, saluer la République
c’est la fête nationale
Mais ah, qu’il est bon ! de chômer en ce jour glorieux
où l’État donne gratis un salaire pour rien faire
Quatorze juillet…
À l’Élysée on boit avec le Président
chez soi aussi on boit mais sans les inconvénients du protocole gênant
on s’décore de médailles, de médailles en chocolat
Du fond de ma Bastille, je pense à des filles
qui au bal populaire m’attendent en plein air
Faut faire hymne national, pour chanter la Marianne, c’est la fête nationale
Mais ah,…
Quatorze juillet, on peut se lever tard, sans se mettre en pétard
C’est la fête nationale, c’est le désœuvrement
on parle un peu de tout, de désarmement
le soldat inconnu ne viendra pas au bal
on lui a fait sa fête, sa fête nationale
Du fond…
Elles sont fraîches et tendres
et dansent avec qui veut prendre
un peu d’l’a joie qu’elles ont au son d’l’accordéon
Faut d’l’éclairage public, faut du pyrotechnique
c’est la fête nationale
Mais ah, qu’il est bon…