ACPh 24 : Le numérique, avenir ou tombeau de l’émancipation ?

Présentation Le numérique, et en particulier Internet comme nouvel espace public, renouvelle la citoyenneté et donne de nouveaux moyens aux gens de participer à l’action publique : publier ou fabriquer soi-même, contrôler l’action de l’État et des entreprises, partager entre pairs, se former, s’informer et participer aux consultations populaires. L’idéal des Lumières n’a jamais eu […]

ACPh 23 : Wiki, carto, lire et écrire le monde grâce au numérique – mais avec nous dedans : une connaissance ennemie de l’humanisme ?

Présentation Wikipédia s’est donné l’objectif de rassembler l’ensemble du savoir humain et de le diffuser au plus grand nombre. Héritière des Lumières, cette encyclopédie s’écrit hors des bureaux des savants : Monsieur-tout-lemonde est désormais responsable du savoir académique. Google Earth (et son pendant libre OpenStreetMap), en numérisant la surface du globe, poursuit la vieille aventure scientifique […]

ACPh 22 : La santé connectée : bien-être, calculs ou prison ? Maîtrise de soi et enjeux sociaux lorsque le stéthoscope a du Wifi

Présentation Fourchettes, bracelets, vêtements, consoles de jeu, téléphones, etc., de multiples objets peuvent désormais capter et chiffrer nos constantes corporelles ou nos comportements en lien avec notre santé. Des applications, exploitant ces données, nous aident à « gérer notre capital-santé », aident le corps médical à nous soigner, mais aussi pondéreront bientôt notre bonus-malus à l’assurance-maladie ou […]

ACPh 21 : Tramway, voiture et loi Zéro : responsabilité et morale à l’ère des automates

Présentation Le « Dilemme du Tramway », notamment dans sa variante de « l’homme obèse », montre que souvent pour nous, des règles morales sont supérieures à des calculs rationnels. L’auteur de science-fiction Isaac Asimov a formulé ce que pourrait être une morale du robot, aboutissant à une loi Zéro, qui serait indépassable. Aujourd’hui, la voiture autonome rend très […]

Les Ateliers-Café-philo

La dernière période où le bar du village fut ouvert, j’y animai trois ans une série d’ateliers-café-philo (ACPh). Voici la courte présentation qui décida les premiers participants à s’y joindre. Discussion guidée, 1 h 30 mn, Au bar, une dizaine de mercredi soir dans l’année, Participation libre, gratuite et sans engagement. Une discussion à bâton […]

En chantier

Cher·e visiteur·e, bienvenue !

Tu es plutôt à l’heure, ce blog ouvre progressivement ses tiroirs en ce mois de septembre 2015.

Dépliez le pitoyable plaid, dégondez les putains de portes, dispersez les congères, faites soufflez les soufflets sur les belles braises, emplissez de pleines louches, lâchez les léviathans, les monts rugissants réclament la pâte pâle des potes pâlots — Neal Cassady, 8 janvier 51.